Sauvegarde des archives audio-visuelles

La Fondation Anako reçoit régulièrement des legs d’archives audiovisuelles anciennes qui constituent une part importante des mémoires des peuples de tradition orale dont les cultures se transforme et disparaissent sur l’autel de la mondialisation.

Ces archives se présentent sous formes de photographies argentiques, de films 16 mm, de sons enregistrés sur des bandes magnétiques etc. La Fondation s’attache dès qu’elle le peut à numériser ces archives, à la conserver dans les meilleures conditions possibles et à les restituer aux communautés autochtones pour lesquelles elles constituent tout un pan historique et mémorial extrêmement important et précieux pour jeunes générations et les générations à venir.

Responsables : Ken Ung, responsable audiovisuel de la Fondation ANAKO et Patrick Bernard, Président de la Fondation.

Les contributeurs de la fondation

Betty et Jacques Villeminot

Pionniers du films ethnographique, spécialiste des peuples aborigènes d’Australie, de Nouvelle Guinée et d’Océanie, Betty et Jacques Villeminot ont permis la réalisation par l’équipe ANAKO de la série Mémoires d’Océanie, quatre films qui relatent de leurs précieux témoignages et d’une fraction de la Mémoire des peuples des îles trobriands, de l’ïle de Nouvelle Guinée et du centre rouge australien.
Betty Villeminot nous a quitté en 2015. Son époux Jacques et ses filles Patricia et Sylvie, ont confié à la Fondation ANAKO un ensemble d’objets qui constituent l’exposition consacrée aux Peuples des Mers du Sud.

Oeuvres numérisés :
– Aborigènes d’Australie : en 1956, Jacques et Betty Villeminot partageaient, au cours de plusieurs missions ethnographiques, le quotidien et les derniers souffles de libertés des chasseurs cueilleurs aborigènes du désert du centre de l’Australie. A cette époque les tribus de cette région n’étaient guère touchées par la société occidentale. Ils découvrirent alors l’aborigène dans son mysticisme absolu, son absence totale de matérialisme.
– Les Asmats (1970) : c’est dans la partie occidentale de l’île de Nouvelle Guinée, qui dépend aujourd’hui de l’Indonésie, que Betty et Jacques VILLEMINOT ont rencontré les Asmat . Ils ont réalisé, avant que les missionnaires ne leur fassent changer leur mode de vie, des documents d’une force extraordinaire sur ce peuple de farouches guerriers, récemment pacifiés, craints et connus du monde entier pour leur réputation de chasseurs de tête.
– Les bardes des Mers du sud (Trobriand) : 50 ans après Malinowski, ils partent sur ses traces à la découverte du merveilleux peuple tobriandais, qui menait il y a encore quelques décennies une vie presque paradisiaque, tout juste vêtus de fleurs et de feuillages sur une petit île coralienne entre les Iles Salomon et la grande île de Nouvelle Guinée. 
– Les hommes de la Waghi : pendant de nombreuses années le couple Villeminot ont conduit des expéditions dans les territoires les plus isolés et méconnus de l’île de Nouvelle Guinée. Ils en ont rapporté des documents exceptionnels sur des rites et des traditions aujourd’hui disparus. C’est en 1961 qu’ils remontèrent jusqu’aux sources du Sépik, à travers une région à cette époque encore « incontrôlée ».

Christian Monty

Cinéaste hors pair, grand voyageur, conférencier, Christian Monty a réalisé de nombreux films et livres passionnant à l’occasion de ses expéditions dans le Haut Nil soudanais, en Ethiopie, au Yémen, en Arabie Séaoudite, en Egypte et dans de nombreux autres contrées. Après son décès, sa compagne Annick a confié à la Fondation ANAKO la numérisation et la conservation des films de Christian Monty.

Raymond ZOCHETTI
Voyageur passionné, auteur de plusieurs films et livres, Raymond Zochetti a arpenté pendant des années les forêts amazoniennes, les montagnes de l’Orissa en Inde et de multiples contrées. Parti prématurément pour le plus grand des voyages, sa compagne Christine à souhaité confié à la Fondation ANAKO les films et les objets réalisés et collectés par Raymond.

Michel HUTEAU
Infatiguable photographe, Michel Huteau à réalisé des dizaines de reportages photographiques toujours consacrés aux peuples les plus menacés de la famille humaine. Il a régulièrement participé aux expéditions de l’équipe ANAKO. Quelques unes de ces photographies les plus marquantes sont exposées dans salles de la Fondation ANAKO.
Michel Huteau vivait au Laos ou il a créé la carterie du Laos. Il nous a quitté en juillet 2017.

Marc BRUWIER
Grand aventurier, baroudeur et passionné par les peuples des savanes et des forêts, Marc Bruwier a parcouru le monde des profondeurs de l’Amazonie aux marécages du Haut Nil. Tout le monde se souvent de ce grand gaillard souriant et passionné toujours accompagné de son grand Ara Macau sur les épaules. Marc Bruwier nous a quitté prématurément en septembre 2012, ses enfants ont confié son travail à la Fondation ANAKO afin qu’ils soit conservé dans les meilleures conditions et que le plus grand nombre puisse en profiter.