Facebook Image

Les objectifs de la fondation

Constituer un patrimoine de connaissances, de traditions orales et de spiritualités inestimable et indispensable pour les nouvelles générations.

Les peuples premiers, peuples nomades, chasseurs-cueilleurs ou sociétés tribales en voie d’extinction n’ont-ils rien à transmettre à leurs enfants, n’ont-ils rien à nous transmettre ? Répondre à ces questions, c’est déjà donner tout son sens à la création de la Fondation ANAKO pb.

C’est là que la Fondation ANAKO pb entend jouer son rôle de sentinelle, de gardienne vigilante et solidaire de la mémoire de ces ethnies menacées d’extinction, en se donnant les moyens de mettre sur pied des programmes de terrain visant à la sauvegarde des patrimoines immatériels des peuples premiers et parallèlement pour enrichir et préserver ses collections audio visuelles.

Il s’agira d’impliquer le plus possible les communautés autochtones dans la sauvegarde et la transmission de leur mémoire.

La Fondation ANAKO pb a l’ambition, parmi d’autres, de former et d’équiper en moyens audio-visuels modernes des équipes de natifs des communautés autochtones afin qu’ils se réapproprient LEUR histoire, LEUR mémoire, LEUR présent, LEUR avenir perpétués par les nouvelles générations.

Peuples nomads pour les uns, sédentaires pour les autres, mais le plus souvent de tradition orale, leur patrimoine est essentiellement immatériel : langues, danses, chants, contes, mythes fondateurs (toute une cosmogonie), témoignages oraux, connaissance de la nature, eux qui en sont partie intégrante. Mais le patrimoine matériel est aussi très présent : les savoir-faire, l’art et artisanat, les traditions et tant d’autres richesses culturelles et spirituelles. 

La Fondation ANAKO pb, née de la passion et du rêve , Solidaires des groupes ethniques sans voix, ignorés, oubliés, violentés, la Fondation espère ainsi contribuer au Renouveau indigène qui revendique, dans la droite ligne des peuples qu’elle entend soutenir la reconnaissance de leur existence, de leurs droits, et de leur apport originel et original à toute l’humanité.

La Fondation a pour objectif de soutenir toutes les initiatives de solidarité internationale prises en faveur des peuples les plus menacés de la famille humaine et en constante concertation avec eux. Elle soutient les projets qu’ils peuvent initier pour la sauvegarde de leur patrimoine immateriel tout comme les projets ou programmes de terrains allant dans le même sens qui lui seraient proposés par des associations de solidarité internationale ou des fondations comme le Fonds pour la sauvegarde des Cultures Autochtones. 

Elle met tout particulièrement l’accent sur les initiatives locales pour la sauvegarde des langues et des cultures, l’éducation dans le respect de la culture locale, la formation, la communication, l’information et la constitution d’une mémoire pour les générations futures . 

Cette contribution à la sauvegarde et à la préservation des richesses culturelles et spirituelles des peuples menacés se concrétisera prioritairement à travers le soutien à la réalisation par les communautés autochtones elles-mêmes de films, d'enregistrements visuels et sonores et plus généralement de tous matériels audiovisuels. 

Ce fonds audiovisuel qu’il conviendra d’entretenir et de préserver constituera pour les générations à venir une mémoire vivante de leurs cultures, de leurs rites fondateurs, de leurs traditions orales, des enseignements de leurs aînés ou de leurs spiritualités ancestrales. Il sera complété par des écrits, des expositions, des conférences, des films documentaires ethnographiques. 

Formées aux techniques audiovisuelles et dotées du matériel nécessaire afin de se réapproprier leur image et surtout, de constituer par elles-mêmes cette mémoire audiovisuelle inaliénable, les jeunes générations peuvent ainsi renouer leur lien avec les traditions et les connaissances ancestrales. Elles peuvent retrouver la fierté de leur appartenance à une ethnie, une culture, une tradition transmises au fil des temps et des générations jusqu’à nos jours. 

En complément à ces actions et programmes de terrain, la Fondation ANAKO pb recense, numérise et met à la disposition des peuples premiers et du public le fonds d’images et de sons consacrés aux peuples, cultures et modes de pensées autochtones en voie d’extinction ou de profonde mutation qui lui sont confiés par des collecteurs autochtones, des grands voyageurs, des ethnologues et des documentaristes.  

 

Infos suppl.