La fondation ANAKO et l'ETHNO-MUSEE

La fondation ANAKO

La Fondation ANAKO

La Fondation ANAKO participe activement, par ses actions de sensibilisation et ses programmes de terrain à la préservation et à la sauvegarde des cultures et des peuples qui sont aujourd'hui les plus menacés de la famille humaine (derniers chasseurs-cueilleurs, grands nomades, sociétés tribales de tradition orale, ethnies minoritaires et première nations autochtones).

Elle contribue à la constitution d'une mémoire écrite mais surtout audiovisuelle inaliénable pour les générations futures par son travail de collecte et de recensement des écrits, films et enregistrements qui témoignent de l'histoire et des cultures des peuples aujourd'hui menacés d'extinction, mais aussi à travers la mobilisation des peuples concernés eux-mêmes et de ceux qui s'intéressent à eux (ethnologues ou grands voyageurs) pour poursuivre le travail d'enregistement sonore et visuel des traditions orales, des savoirs, des cultures et des rituels qui ont pu survivre jusqu'à nos jours.

Outre son espace muséographique, ses expositions permanentes ou temporaires, ses films, ses livres, ses projections débats et ses ciné-conférences, la Fondation ANAKO soutient les projets que les peuples les plus menacés de la famille humaines peuvent initier eux-mêmes pour la sauvegarde de leurs patrimoines immatériels tout comme les programmes de terrains allant dans le même sens qui lui sont proposés par les associations de solidarité internationale. 

L'Ethno-Musée  

A deux pas des châteaux du Val de Loire, à quelques kilomètres seulement de l’abbaye royale de Fontevrault, de la cité royale de Chinon, de Saumur, du château d’Azay le rideau, aux portes de Loudun, la Fondation ANAKO vous reçoit dans l’aile nord du Château de Verrière.

Anako, le vieil homme sage des confins de l'Amazonie qui a prété son nom à la Fondation, aurait-t-il pu imaginer que son nom soit lié à un château médiéval français célébrant l’existence de ces peuples premiers dont il a lui-même écrit une page d’Histoire ?

Pendant tout l'été, vous pourrez visiter les expositions temporaires et permanentes de la Fondation ANAKO, découvrir ses films grâce à une programmation variée, vous documenter, vous informer, inviter vos enfants dans la yourte mongole ou le tipi amérindien, ou leur faire découvrir les films jeunes publics. 



Chaque été, l'Ethno-musée accueille une partie du Festival Anako du film ethnographique et notamment la journée de clôture.

Pour toute info sur le musée, les visites guidées et les periodes d'ouverture au public, aller sur l' Ethno-musée pratique.

 

Les actions et programmes de terrain

La fondation Anako veut éveiller la curiosité et les consciences et mettre en place des actions et des programmes de terrain qui visent à sauvegarder les cultures les plus menacées de la famille humaine mais aussi à constituer à travers cette mémoire audiovisuelle inaltérable le livre d'histoire dont les nouvelles générations des peuples premiers et les dernières sociétés de tradition orale ont jusqu'à présent été privés.
Tous les acteurs de la Fondation, qu'ils viennent des tribus isolées à l'autre bout du monde qu'ils soient bénévoles ici et là bas deviennent d'irremplaçables collecteurs de mémoires, des passeurs de savoir et des sentinelles pour que les dernières couleurs de l'arc-e-ciel ne s'éffacent pas à jamais et que les générations à venir puissent encore se nourrir des diversités et des richesses culturelles multicolores de la famille humaine.