Khushi, des enfants et des dieux


Au Népal, les vallées himalayennes abritent des peuples et des tribus d'une étonnante diversité. Les difficultés de la vie au quotidien, la proximité de Kathmandu - la grande ville qui fait rêver à un avenir meilleur - poussent de nombreuses familles à rejoindre les quartiers pauvres de la capitale. 

Ils n’y trouvent pas la vie rêvée qu’ils espéraient et leurs enfants se retrouvent très souvent à survivre dans les rues de petits boulots : ils ramassent et trient les ordures ménagères, ils aident aux crémations, proposent de petits services aux pèlerins et dévôts des temples bouddhistes ou hindouistes de la capitale népalaise… Drogue et prostitution sont les lots de beaucoup d’entre eux, et pourtant la joie de vivre accompagne chacun des instants de ces quotidiens malmenés par une destinée tellement éloignée de leurs rêves d’enfants.

Le film intimiste, authentique, nous invite à partager les destins croisés de plusieurs de ces jeunes de 8 à 20 ans et à les accompagner au jour le jour au gré de leurs éclats de rire et de leurs larmes.

Il nous permet de découvrir avec un tout autre regard la capitale népalaise, ses quartiers historiques et ses sites, mais aussi les villages isolés et les tribus dont les enfants des rues de Kathmandu sont originaires.

Venez découvrir cet autre visage du Népal dans les pas de Santosh, jeune travailleur social de la rue qui, avec sa petite association locale,  Kushi  - « joie » en népalais - accompagne les enfants des rues de Kathmandu tout simplement, par de petits soins, un suivi attentif, un peu de chaleur humaine, et de grands éclats de rire…